Une histoire d’école

Paul nous fait part de ses souvenirs de jeunesse :

« A Roubaix, (quartier du Pile), on peut voir boulevard de Mulhouse entre la rue Fénelon et la rue de Mons, un bâtiment scolaire privé. C’est une construction ancienne, mais toujours utilisée pour l’Enseignement.

Une petite porte, percée dans un mur de briques boulevard de Mulhouse, donne accès à une petite cour de récréation. Au fond de cette cour se trouve ce bâtiment avec 4 classes, deux au rez-de-chaussée et deux à l’étage. Cette école était appelée l’école de garçons St Alexandre.

Photo IGN - 1932

Photo IGN – 1932

Actuellement, elle fait partie du groupe scolaire Notre Dame de Lourdes, dont l’entrée est au 8 rue Bourdaloue. Le groupe comprend plusieurs locaux servant à l’enseignement autour d’une cour de récréation asymétrique, verdoyante. C’est l’ancien lieu du patronage Saint Rédempteur.

Dans les archives, il n’est pas fait mention de l’école Saint Alexandre, vraisemblablement construite avant 1910.

 J’y ai été écolier de 1933 à 1937, si bien que j’ai usé mes fonds de culotte dans chacune des quatre classes. Je me souviens du feu Godin au milieu de la pièce, allumé quand c’était nécessaire par les élèves à tour de rôle, aidés et conseillés par l’instituteur. Le papier journal, le petit bois, le seau de charbon, la boite d’allumettes… Toute une époque !

 

Pupitre de l'école Archimède – document médiathèque de Roubaix

Pupitre de l’école Archimède – document médiathèque de Roubaix

Sur les murs, les cartes de géographie : réseaux routier, fluvial, ferré de la France… On rêvait de voyages en les regardant. Il y avait aussi la carte des départements, bien coloriée, et un planisphère. Sur la table de l’instituteur, une mappemonde, je crois.

Dans une armoire vitrée, des instruments de mesure et de capacité en bois et en métal, exposés par rang d’importance.

L’encrier de faïence logé dans un trou percé dans le bois des pupitres. Les plumes gauloises et Sergent Major, nos doigts teintés d’encre violette. L’estrade, le bureau du maître, le grand tableau noir (puis vert foncé), et les craies ! Nostalgie, souvenirs !

Photo journal de Roubaix - 1935

Photo journal de Roubaix – 1935

Le logement du directeur et de sa famille se trouvait rue Bourdaloue. L’arrière de la maison n’était séparé du bâtiment scolaire que par un petit potager bordé de fleurs, bien entretenu par Mme Declerc. Après M. Declerc, ce fut M. Castre, puis M. Vanhoutte qui fut le directeur, lorsque mes garçons, dans les années 60, sont allés à St Alexandre. »

 

Mouvements gymniques au centre aéré dans les années 30 – document archives municipales

Mouvements gymniques au centre aéré dans les années 30 – document archives municipales

 

Nous tenons à remercier Paul de son témoignage. Peut-être avez-vous un souvenir à transmettre ? N’hésitez pas à nous contacter.

 

2 thoughts on “Une histoire d’école

  1. J’étais à l’école primaire Bd de Mulhouse, école Notre Dame de Lourdes, à côté du dispensaire, en face de l’école St Alexandre et le jeudi, nous allions au patronage rue bourdaloue à droite derrière l’école St Alexandre pour les garçons et les filles dans un bâtiment sur la gauche. Puis je suis allé à l’école Jean-Macé jusqu’au certificat d’étude. Les filles allaient à l’école dite « des vaches » car située entre les patures. Le jeudi après-midi, il y avait cinéma dans la salle des fêtes de l’école. Tout cela pour en venir aux orgues de l’église St Rédempteur. Que sont elles devenues après la destruction de l’église.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *