Un nouveau bureau de poste à la Fosse-aux-chênes

Le 9 février 1894 parvient à Roubaix l’autorisation pour l’ouverture d’un troisième bureau de poste, à la Fosse-aux-Chênes, pour lequel Émile Moreau avait fait la demande alors qu’il était député 1. L’arrêté ministériel date du 29 Janvier 1894 et le bureau de postes sera ouvert le 16 Juin 1895. Monsieur Trabuc est le premier receveur de ce nouveau bureau de postes situé 66 rue de la Fosse-aux-chênes, qui compte à son ouverture six dames employées des Postes et Télégraphes et trois facteurs du télégraphe. Car ce bureau est ouvert au service de la poste et du télégraphe. Il dispose également d’une cabine téléphonique et se livre aux opérations de la Caisse d’épargne postale.

Le bureau de poste dans la rue de la Fosse-aux-chênes Coll Méd Rx

A l’époque, les horaires d’ouverture du guichet postal sont les suivants : pour le service d’été, de 7 heures du matin à 9 heures du soir (1er mars au 31 octobre). Pour le service d’hiver, (1er novembre au 28 février) de 8 heures du matin à 9 heures du soir. Il est fermé à midi les dimanches et fêtes légales. M. Baillon sera le receveur suivant et l’effectif est passé à cinq dames employées des Postes et Télégraphes. Il est annoncé que le bureau de la Fosse aux Chênes ne fait pas de distributions ni de levées de boîtes. Après la première guerre, le bureau sera dirigé par une receveuse, Mme Mangin, avec cinq dames employées et un aide. Son successeur, Monsieur Deprecq gardera la même équipe. Après plus d’un demi-siècle d’existence, on décide de remplacer ce bureau, qui présentait des évidents signes de vétusté, n’offrant aucun confort ni pour les usagers, ni pour le personnel, par un nouvel équipement 2.

L’ancienne poste vue contemporaine Coll Méd Rx

La construction avait été décidée en 1967 par le conseil municipal. Mais il n’ouvrira qu’en janvier 1974. Situé à deux pas de l’ancienne poste, le nouveau bureau se trouve à l’angle des rues Daubenton et des Sept Ponts, là où il se trouve encore de nos jours. La ville a acheté le terrain, et a fait construire le bureau de poste, l’administration postale refusant d’intervenir dans l’opération, étant déjà engagée dans les chantiers de la nouvelle grand-poste à l’emplacement du Lido et du centre postal du Carihem. Le bâtiment est gai, la salle des guichets est vaste, claire et aérée. Derrière se trouve un grand local réservé aux facteurs 3. Il est vrai que les locaux sont passés de 50 m2 à 250 m². On apprend que le receveur, M. Chalon, a son bureau au rez-de-chaussée et qu’il habite un appartement à l’étage.

Le nouveau bureau de poste de 1974 Photo NE

Le nouveau bureau est inauguré le samedi 12 janvier 1974 par Victor Provo maire de Roubaix entouré d’un certain nombre de personnalités locales. L’édile roubaisien rappelle que la ville n’est pas suffisamment riche en bureaux de postes, il en manque dans des quartiers comme l’épeule et les trois ponts. Il s’étonne que l’administration postale ne puisse pas prendre en charge la construction de tels bureaux, souhaite que le nouvel hôtel des Postes soit terminé en 1975 et regrette que le centre du Carihem ne soit pas affecté au tri. En effet, il s’agit simplement d’un centre d’expédition de colis. Prudemment, le ministre des Postes de l’époque a envoyé un télégramme de félicitations au maire de Roubaix, qui sera lu en préambule du traditionnel vin d’honneur.

1Il est député radical socialiste de la 5e circonscription de Lille de 1889 à 1893.

2D’après l’article de Nord Éclair

3D’après l’article de Nord Éclair

D’après les rapports du maire de la ville de Roubaix

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.