Un mariage de tisserands

mariageblogCe mariage sous les navettes se déroule en 1961, et la photo de Nord Éclair est prise à la sortie de la Chapelle Saint Jean Bosco, rue Bernard. Qui pourra nous apporter des précisions sur cet endroit ?

Robert peut !

Histoire véridique du mariage de M. Antoine HUYGHE et de Marie Thérèse TIKHOMIROFF, rédigée par cette dernière, et publiée dans le blog avec leur accord. En ce samedi 7 Novembre 1959, nous nous préparons à la célébration de notre mariage, et attendons notre chauffeur (un « ami » de la mère du futur marié), avec sa belle voiture noire : une PANHARD, pour se rendre à la Mairie de ROUBAIX à 10h, puis à la Chapelle DON BOSCO. Toute la famille attend désespérément au domicile de la future mariée 41 bis Rue Henri Lefebvre cour Delplanque n°3. De guerre lasse, ne voyant pas arriver la voiture, il ne nous restait plus qu’une solution : y aller à pied, accompagnés de toute la famille. Il faisait un froid de canard et en plus les moyens financiers n’avaient pas permis à Antoine d’acquérir un costume de grande qualité, d’où notre crainte de voir arriver la pluie et l’effondrement du costume. Quant à Marie Thérèse, elle avait du mettre son manteau porté plusieurs hivers et plus de première fraîcheur, sur sa petite robe blanche. Tout le long de la route, la belle-mère, voulait lui faire enlever ce manteau pour disait elle , »être plus présentable », mais la mariée refusait car il faisait très froid.. Enfin arrivés à la Mairie et ensuite à la Chapelle rue Bernard, devinez qui nous voyons à la fin de la cérémonie? Le chauffeur en train de se chamailler avec la belle-mère qui lui faisait de reproches de ne pas être venu en voiture, mais ….en mobylette !! Nous avons appris plus tard le pourquoi de cette incident mémorable : pour se venger après une dispute de couple, la femme du fameux chauffeur, avait mis un produit dans le réservoir d’essence pour l’empêcher de prendre sa PANHARD, qui de ce fait n’a jamais démarré ! C’était il y aura bientôt 50 ans !!! Gageons que pour leurs noces d’or, tout ira mieux !!!

Et Robert complète :

Pour le mariage de tisserands, je m’aperçois que je n’ai pas communiqué les précisions sur les mariés qui étaient donc : Claude WARLOP de la cour Bernard rue Bernard et Christiane RIVIERE 174 rue Edouard Anseele. J’ai aussi récupéré une photo d’un autre mariage célébré dans cette chapelle : il s’agit de M. et Mme Roland TOMBELLE, qui habitaient à l’étage du 9 rue Beaurewaert, dans le même immeuble que les abbés DALLE et LENGLART. L’entrée principale du dispensaire et des salles de maternelle était située au 102 rue Bernard, et la chapelle au n°104,derrière la maison occupée par la famille GORCZAK. Mon frère Bernard (encore un bernard) est d’ailleurs rentré dans cette famille en épousant ma belle sœur Monique. Tous les deux m’ont aussi établi un plan détaillé de tous ces locaux. En se rendant sur place, ils ont retrouvé la plaque d’égout de 1950, juste en face du n°102 de la rue Bernard , devenue aujourd’hui rue Jules Watteuw.

robert2003Collection particulière

4 thoughts on “Un mariage de tisserands

  1. Bonjour à vous
    je suis le fils des mariés Roland TOMBELLE et Marie Thérèse LETANGRE? J’ai 56 ans et ça ma fait tout drole de découvrir cette photo que je n’avais jamais vu.
    Mon papa est décédé en 1990, ma maman vit toujours elle a 81 ans et se porte bien.
    Merci à vous pour ce merveilleux souvenir!! je me souviens bien de l’abbé DALLE et de l’abbé LENGLART .
    amicalement Dominique TOMBELLE

    • Robert Decock et moi continuons à travailler à reconstituer le quartier des Longues Haies. Si vous avez des souvenirs, des images, n’hésitez pas à communiquer. Cela suscitera d’autres témoignages encore. Merci de votre message et pour vos futures contributions !

  2. Mon oncle l’abbé DALLE fête avec sa famille ses 90 ans…… ce 10 novembre. Merci pour tous les éléments que j’ai trouvé grâce à vos commentaires pour rédiger le « discours »

    • Si ce discours n’est pas trop « intime » peut être pourrions nous en faire profiter les anciens des Longues Haies, et les autres ? Qu’en pensez vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *