Les magasins populaires

La rue Pierre Motte est de longue date une importante rue commerçante, du fait de sa proximité de la Grand place de Roubaix, mais également pendant plus d’un siècle de la présence des Halles centrales de Roubaix. Une rue perpendiculaire à la rue Pierre Motte en perpétue le souvenir. L’enseigne Darty a quitté Roubaix depuis le printemps 2013. En attendant de savoir ce qui lui succédera, nous nous sommes penchés sur l’histoire du 15 rue Pierre Motte .

Rue Pierre Motte, le futur emplacement des magasins populaires CP Coll Méd de Rx

Rue Pierre Motte, sur la gauche, le futur emplacement des magasins populaires CP Coll Méd de Rx

En 1898, le n°15 de la rue Pierre Motte est un estaminet, tenu par M. Turbe. Dix ans plus tard, les magasins Carré, puis Nollet Carré occupent l’endroit. Ensuite, ce sera le magasin « Au soldeur » dont le propriétaire était M. Henri Moha, et qui possédait également  tous les numéros de la rue jusqu’aux Bains Roubaisiens, soit du n°15 au n°29. Ce qui donne une idée de la surface présente. Une telle surface ne pouvait que convenir à l’emplacement d’un nouveau type de commerce, le magasin populaire à prix unique.

En 1879 est lancé pour la première fois le concept de magasins populaires. C’est aux Etats-Unis que Franck Winfield Woolworth choisit de privilégier l’emplacement en centre-ville, une surface moyenne, de nombreuses collections, des prix réduits[1]. Mais c’est seulement à partir de 1931 que l’idée vient à séduire l’Europe. C’est après la crise des années 1930, que s’ouvre à Rouen le premier magasin à prix unique, Monoprix.  Au même moment, les Nouvelles Galeries lancent Uniprix et les Magasins du Printemps créent Prisunic, tous sur le même créneau de magasins citadins à bas prix[2].

L'ouverture d'Unifix Pub Journal de Roubaix 1934

L’ouverture d’Unifix Pub Journal de Roubaix 1934

En 1934, la société roubaisienne des grands bazars modernes demande l’autorisation d’aménager le n°13 de la rue Pierre Motte en logement, et de démolir un vieil immeuble au n°15 occupé par le magasin « au soldeur », et enfin d’édifier sur cet emplacement augmenté de la propriété de M. Nollet, un immeuble dont l’enseigne sera UNIFIX. Le samedi 15 septembre 1934, les magasins UNIFIX procèdent à l’ouverture de leurs magasins au 15 rue Pierre Motte à 10 heures du matin.

La réouverture d'Unifix Pub Journal de Roubaix 1934

La réouverture d’Unifix Pub Journal de Roubaix 1934

Le 23 novembre 1934, un incendie détruit une bonne partie des magasins UNIFIX de la rue Pierre Motte. Le feu provoqué par un court-circuit a fait un million et demi de dégâts. La société demande l’autorisation de reconstruire le magasin et les réserves. Dès le mois de décembre 1934, UNIFIX reprend ses activités.

Il semble que les magasins du n°15 de la rue Pierre Motte soient devenus pendant la guerre la propriété de la société centrale de magasins à prix uniques sise 102 rue de Provence à Paris, sous l’enseigne PRISUNIC. En effet, un courrier adressé au maire de Roubaix et daté du 28 mai 1942 certifie que la dépense à effectuer pour les transformations de l’immeuble du 15 rue Pierre Motte ne dépassera pas les 100.000 francs. Le 20 août 1943, la même société demande l’autorisation d’établir sur la façade du magasin l’enseigne PRISUNIC. A-t-elle été posée ? Nous faisons appel aux témoins de l’époque.

L'ouverture de Monoprix en 1950 Pub NE

L’ouverture de Monoprix en 1950 Pub NE

MONOPRIX ouvrira ses portes le samedi 1er avril 1950 à 10 heures. Pendant plus de vingt cinq ans, Monoprix proposera le libre service intégral afin de rendre les magasins plus fluides, des produits à des tarifs plus compétitifs, ses propres marques : Montjoly et Beaumont pour l’alimentation, Florine pour le textile, Kilt pour le bazar, Sipratic pour l’entretien. A Roubaix particulièrement, on lui doit la création d’un parking supplémentaire de trente places sur le toit du magasin. Sa fermeture est annoncée en juillet 1976, en raison de la baisse du chiffre d’affaires, due à l’ouverture récente d’un supermarché Auchan dans le centre commercial Roubaix 2000.

Monoprix en 1973 Pub NE

Monoprix en 1973 Pub NE

Sources : archives municipales de Roubaix
Presse : Le Journal de Roubaix et Nord Eclair


[1] Extrait de jeanchristophe.canalblog.com Monoprix, sur le Magasin Populaire

[2] Extrait de Wikipédia sur Monoprix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *