Le dispensaire

dispensaireint&ext copieIl fut créé en novembre 1908 par l’Union Mutualiste des cantons de Roubaix, dont le Président était Edouard Duquenne. C’était la cinquième fondation de ce type en France. Ce dispensaire occupait à l’époque trois salles mises gratuitement à sa disposition au n°90 de la rue des Longues Haies. Puis en février 1920, le comité de la Croix Rouge y installe un préventorium, et l’établissement prend le nom de dispensaire antituberculeux Pierre de Roubaix.

Cet immeuble occupait toute la surface entre la rue des Longues Haies, la rue de la Planche Trouée et la rue Sainte Elisabeth. Il fut autrefois occupé par la société coopérative de boulangerie l’Union. La photo à gauche date de 1959, et le dispensaire fonctionnait encore, aux n°90 et 92.  Il abritait également une école d’infirmières.

Robert :

j’ai été opéré des amygdales, à 8 ans, dans ce dispensaire et j’ai toujours en mémoire le masque en caoutchouc qu’on m’a collé sur la figure pour m’endormir ! Au réveil, ma marraine m’avait donné un ballon en plastique et je n’avais plus qu’à traverser la rue pour aller signer une licence au club de supporters du CORT (café de la dégustation au n°175). Moi aussi, j’avais dégusté…

Claudine :

J’ai fréquenté le dispensaire pour mes études d’auxiliaire de puériculture . La directrice était une sœur de la Sagesse : Sœur Marie Céline dont j’ai gardé un très bon souvenir. Il y avait aussi une monitrice madame Lepers très sympa aussi. Mon premier stage était au dispensaire avec visites à domicile dans le quartier dont j’ai gardé un très bon souvenir.

7 thoughts on “Le dispensaire

  1. Les visites à domicile m’ont beaucoup apportés.il y avait beacoup de misére mais les gens étaient trés dignes .L’habitat était en trés mauvais état , j’ai même un jour failli passr au travers d’une marche d’escalier .Au dispensaire il y avait une « salle » particulière où j’accompagnais les enfants pour des séances d’UV ;avec des lunettes noires pour éviter les brulures :ça soignait le rachitisme .Il y avait les séances de bains pour soigner la gâle ainsi que des séances de soins des pieds ( nettoyage coupe des ongles soins de blessures ) effectués par le DR Beaugrand qui Habitait Place de la Fraternité .Les C/S de nourrissons étaient assurées par le DR Ratel ;J’y ai beaucoup appris .

  2. oussaiden claudine née castel

    j’ai fait mes études à l’école croix rouge rue Edouard anseele .D’abord d’auxillière de puériculture de 1959 à 1960 puis d’infirmière d’octobre 1960 à
    juin 1962 . l’Ecole a été transfére rue du Pays fin 1960 ( si mes souvenirs sont bons )A l’époque mon nom de jeune fille était CASTEL j’habitais 7 avenue Linné .Peut être y a t-il des éléves qui étaient de ma promotion mais ce n’est peut être pas le sujet ni le lieu pour retrouver d’anciennes éléves !!!!!
    L’article sur l’école croix rouge m’a beaucoup interéssé !!!! le temps ça fait quand même 50 ans !!!!!!!!

    • Merci Claudine pour ces témoignages. Vous avez connu les toutes dernières heures du dispensaire. Vous souvenez vous des noms des médecins qui venaient enseigner à l’école de la Croix Rouge ?

  3. oussaiden claudine née castel

    Le Dr Beaugrand donnait des cours d’hygiéne , le Dr Ratel était Ratel était pédiatre, Le Dr Duthoit était gynéco .J’ai fait des stages à l’hopital de la fraternité aux contagieux ,en maternité ,en orl,en chirurgie .J’ai un souvenir un peu macabre de la visite à la morgue où il y avait les cadavres d’ algériens qui avaient été tué dans la rue ; c’était les suites de la guerre d’Algérie .La soeur qui nous faisait les cours nous disait qu’il fallait nous endurcir ????? Je vais essayer de retrouver les cours pour avoir plus de noms de médecins A+

  4. oussaiden claudine née castel

    Je ne regrette qu’une chose c’est de ne pas avoir fait de photos de cette époque , je n’avais d’ailleurs pas d’appareil ,il n’y avait pas le numérique comme maintenant ,on ne se rendait pas compte de l’importance de preuves si importante pour l’avenir .J’ai retrouvé un carnet de stage de mes études d’auxillière de puériculture mais il n’apporte pas grand chose :Claude Lepers professeur de stage à l’école croix rouge !!!!! Soeur Euphemie de Jesus au pavillon des contagieux A8 , soeurAimée du sacré coeur, au pavillon de pédiatrie au 12 Aet B Ce sont les seuls renseignements que j’ai . A+

  5. Merci Claudine pour toutes ces indications. Nous avons de quoi poursuivre les recherches: noms des docteurs, noms des infirmières…Quand vous évoquez les pavillons des contagieux et de pédiatrie, il s’agit de l’hôpital de la Fraternité ?

  6. oussaiden claudine née castel

    effectivement ,les pavillons en questions étaient à l’hopital de La Fraternité .C’était une continuité puisque que je suis née à la maternité de l’hôpital de la Fraternité en 1942 ( mais je ne m’en souvient pas !!!!! et pour cause !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *