Le café des Trois Ponts

3ptsavantOù se trouvait donc ce café ? A l’angle de quelles rues ? Qui en était le propriétaire ? Quelles sociétés y avaient leur siège ? Quand a-t-il disparu ? A vos souvenirs et commentaires…

Anne Marie nous écrit :

J’habitais le quartier des 3 Ponts de 1933 à 1951 et je pense que ce café était situé à l’angle des rues Beaumarchais et Victor-Hugo. Ce café se trouvait au n°1 de la rue des trois ponts, au débouché de la rue Beaumarchais qui allait jusque là avant l’ouverture de l’avenue de verdun.

Claudine confirme :

Ce café se trouvait au N° 1 de la rue des Trois ponts, au carrefour avec la rue Beaumarchais, et juste en face de la ferme LEBRUN qui se trouvait au N° 2 de la rue des Trois Ponts (c’était la ferme de mes parents, qui y l’ont habité et exploité jusqu’à sa démolition en Septembre 1966, et nous avons été les derniers habitants de l’ancien quartier)

Annie retrouve des souvenirs :

Je suis née au 10 rue des 3 ponts en 1942 à coté de la ferme Lebrun et presque face au café qui se trouve sur la photo. J’ai envie de vous livrer un souvenir datant de 1953, ma grand mère était cuisinière à la cantine de l’école Jean Macé et lorsque les graves inondations ont eu lieu en Hollande l’école a accueilli des petits enfants hollandais le personnel de la cantine ne comptaient plus ses heures pour faire des repas à tout ces enfants aidés pour cela par des gens du quartier. Les enfants dormaient dans la salle des Fêtes et certains chez l’habitant il y eu beaucoup de solidarité. Je pourrais remplir des pages de souvenirs de mon ancien quartier.

Annie poursuit :

Le café au coin de la rue des 3 ponts appartenait vers 1940 à Mr et Mme Delannoy je ne pense pas qu’il y avait d’association, simplement les hommes jouaient aux cartes et il y avait un système d’épargne et quand il y avait assez d’argent ils organisaient un « Pierrot » (haricots saussisses). Vers les années 50 ce café a été habité par des Nord Africains venus travailler chez nous, ils habitaient une vingtaine dans ce café ensuite quand leurs femmes et leurs enfants les ont rejoints ils ont eu d’autres logements.
J’ai parlé des inondations en hollande mais dans le quartier des trois ponts nous en avions tres souvent et j’ai souvenir que certains traversaient la place des trois ponts en barque.tous les habitants avaient des barrages qu’ils installaient à leur porte d’entrée dès que menaçait un orage.
à bientôt pour d’autres souvenirs…

3 thoughts on “Le café des Trois Ponts

  1. Né en 1928 au Trois Ponts j’ai habité jusqu’en1946 aprés la mort de mon père !Mes parents tenaient le café bouloire au 34 rue de Tournai .Malgré mes 83 ans j’ai encore en mémoire de nombreux souvenirs surtout avant et pendant la guerre 39 !
    Je suis à votre disposition pour relater les souvenirs du quartier de ma jeunesse nous ne sommes plus nombreux de cette génèration ayant habité les Trois Ponts
    G Anrys

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *