La Société Roubaisienne d’Automobiles

On voit sur une photo ancienne représentant la rue Neuve, après l’estaminet de la Barque d’Or, trois maisons de belle apparence aux numéros 58, 60 et 62. Ce sont respectivement les demeures  du négociant Jonville-Testelin, du fabricant de Tissus Lestienne, frères et fils, et d’Albert Motte, puis de la veuve Wacrenier-Nadaud, à la fin du 19ème siècle.

Pgf1-96dpi

En 1935 s’installe au 62 la SRA, Société Roubaisienne d’Automobiles, agence de la société des automobiles Peugeot. Avant la guerre, les occupants des 58 et 60 quittent les lieux, et ces deux propriétés restent vides tout au long des hostilités. En 1953 le numéro 60 a été racheté par la SRA, qui loge y son directeur, Monsieur Cavrois-Dazin, dans la maison en front à rue. Le numéro 58 est également repris par la société. Une photo aérienne montre que, dès 1947, des ateliers ont été édifiés derrière les trois maisons. La façade du numéro 62 a été percée d’une large ouverture permettant l’accès des véhicules.

Photo Nord Eclair

Photo Nord Éclair

A partir de 1955, la SRA se lance dans la distribution d’essence. Elle inaugure une station Mobil à la place de l’immeuble du numéro 58. Nord Éclair loue « l’édifice élégant, clair et spacieux, … le Hall bien dégagé, les bureaux élégants, bien que sobres, … le garage aux proportions impressionnantes, le tout dans un décor agréable ». De nombreuses personnalités assistent à l’inauguration et sont accueillies par MM. Jacques et Dominique Cavrois. La station met à la disposition de la clientèle un salon de lecture, des toilettes, le téléphone et une boite aux lettres. L’éclairage et les couleurs font l’objet de tous les soins. L’entrée de la station, en retrait de l’alignement de la rue, est précédée de deux pompes automatiques.

Photo Nord Eclair

Photo Nord Eclair

En 1960 la SRA occupe les trois numéros, et l’ensemble de la propriété ainsi constituée est couvert d’ateliers. D. Cavrois-Wattine est alors directeur commercial du garage. On poursuit les travaux : en 1975 la société demande l’autorisation de démolir les numéros 60 et 62, devenus inutiles et qui sont inoccupés. Le 60, comprend trois bureaux au rez de Chaussée, au 1er quatre pièces, et 6 chambres au second. Le rez de chausse du 62 sert de hall d’exposition, et il comporte 8 pièces dont 2 salles de bains au 1er et la même chose au second. La démolition permettra la création d’un nouvel immeuble commercial. L’autorisation accordée l’année suivante, mais l’immeuble est repris en 1981 par la famille Mulliez pour y créer un magasin Kiloutou. Ce projet n’aboutit pas et, en 1983, s’installe la société SARDA, concessionnaire BMW. Le nouveau garage comporte un vaste hall d’exposition et les services d’après-vente de réparations et de pièces détachées. Le responsable commercial est Michel Junod.

Photo la Voix du Nord

Photo la Voix du Nord

Dans les années 2000 le garage est finalement démoli. Il est désormais remplacé par un immeuble neuf.

photo Google Maps

photo Google Maps

Les autres documents proviennent des archives municipales et de la médiathèque de Roubaix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *