La Maison du livre, une libraire du centre ville

Roubaix est une ville d’imprimeurs et de libraires. Au dix-neuvième siècle, dans la rue du vieil abreuvoir se trouvait l’imprimeur lithographe Lesguillon, qui occupa les n°17, 19 et 44. A deux pas, dans la rue Nain, il y avait l’imprimerie Jenicot. Au début du vingtième siècle, on trouvait à Roubaix une trentaine d’imprimeurs et autant de libraires. On trouve trace dans le Ravet Anceau en 1895, d’une librairie au 21 de la rue du vieil abreuvoir : Mme Laplace de Tayrac, dont le mari est contrôleur des douanes, tient là une librairie papeterie. Elle sera reprise par Melle  Vieillard, signalée en 1910 par le Ravet Anceau. Après la première guerre, dans les années vingt,  la librairie prend le nom de Maison du Livre et devient la propriété Dendievel.

La Maison du livre des années trente. Coll particulière

La Maison du livre des années trente. Coll particulière

C’est en 1935 que M. Bonnehon, professeur au Conservatoire National de Roubaix et directeur du Petit Monde Artistique de Roubaix, perpétue la vocation de l’établissement. Une publicité parue dans le Journal de Roubaix présente la librairie comme la maison de l’élite intellectuelle de Roubaix. On y trouve toutes les nouveautés, un grand choix de livres techniques, des œuvres poétiques. Un nouveau rayon vient d’apparaître pour le théâtre et on y trouve toutes les livres classiques. La librairie proposera également des romans de voyage et d’aventure, des livres pour enfants, ainsi qu’un grand choix d’estampes, d’eaux-fortes et de dessins, les revues et les journaux trouvent également place sur ses rayons. Enfin, une nouvelle vitrine mettra en valeur le magasin.

La Maison du livre de M. Bonnehon Coll Particulière

La Maison du livre de M. Bonnehon Coll Particulière

M. Bonnehon cède sa librairie en 1972 à M. et Mme Lenglet. Le premier étage du magasin accueille alors une nouveauté, le club de livres France loisirs, alors que disques et cassettes viennent renforcer les rayons de la Maison du Livre. Le développement est tel que la Maison du Livre va un temps s’installer au n°27 de la rue du vieil abreuvoir, dans l’ancienne poste. On y retrouve tous les rayons de la librairie traditionnelle : lettres, sciences, poésie, tourisme, religion, loisirs. Sans oublier la papeterie, le dessin et les objets d’arts[1]. En 1986, Bédéphile, un magasin spécialisé dans la présentation et la vente des bandes dessinées, voit le jour au n°21, tenu par le fils de M et Mme Lenglet.

La Maison du livre au n°27 Coll Particulière

La Maison du livre au n°27 Coll Particulière

En 1994, la Maison du Livre quitte la rue du vieil abreuvoir et va s’installer au n°21 de la Grand rue. Cette imposante librairie est à la fois maison de la presse, dépôt de France Loisirs, dispose de rayons consacrés aux dvd et cd roms, et continue de proposer des ouvrages pour tous les goûts, sans oublier la papeterie. En 2002, M. et Mme Lenglet prennent leur retraite et cèdent leur librairie à l’un des vendeurs, M. Lejon, David Lenglet poursuivant le Bédéphile de la rue du vieil abreuvoir. Mais le 21ème siècle sera fatal à cette librairie plus que centenaire, qui renoncera devant la concurrence d’une grande surface de 1200 m2 installée au printemps 2005 dans le centre commercial Espace Grand rue.

La Maison du livre Grand rue Coll Particulière

La Maison du livre Grand rue Coll Particulière

 


[1] In La Maison du Livre, 100 ans de librairie, de passion et d’indépendance » Décembre 2004 Quelle belle idée Editions

5 thoughts on “La Maison du livre, une libraire du centre ville

  1. Oui, j’ai bien connu la maison du livre (à l’époque j’avais mon atelier d’encadrements au central théâtre 33 rue du vieil abreuvoir) il y avait un vendeur qui connaissait tous les livres et nous conseillait à merveille.
    je conserve un très bon souvenir .

  2. Bonjour,
    Je découvre votre site
    Je suis née à Roubaix et j’y ai vécu de longues années.
    Pourriez vous me donner accès à tous vos articles et m’abonner à votre newsletter si vous en éditez une ? Merci .

  3. Je découvre ce site remarquable et j’en profite pour saluer mon ami Philippe (croisé dernièrement près de la poste de Wattrelos). Dans l’article sur la maison du livre et la librairie Bédéphile il faut signaler une erreur concernant cette dernière. En effet Bédéphile a été créé en 1986. Je le sais bien, pour y avoir laissé de nombreux chèques !!
    Sinon je possède quelques photos de la librairie que tenaient ma tante et ma grand-mère dans la grand’rue de Roubaix entre le galon d’eau et le pont du canal. Si cela vous interesse… Cordialement !
    Jeff

    • Merci Jeff ! On va rectifier. Et d’accord pour les photos, les illustrations de ce morceau de la Grand Rue ne sont pas légion (comme dirait Jacques Martin).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *