En 1967, le groupe scolaire Albert Camus

Le premier plan maquette du nouveau quartier Edouard Anseele présenté à la presse en novembre 1959 ne prévoit pas encore de groupe scolaire, ni de surface commerciale. A l’emplacement de la future école figure un square, enclavé entre les nouveaux bâtiments projetés. Cependant une nouvelle maquette projet d’avril 1962 intègre ces deux structures. Alors que les premiers bâtiments sont à peine terminés dans la rue Bernard, qui deviendra la rue Jules Watteuw, la question de l’implantation d’un groupe scolaire dans le nouveau quartier Edouard Anseele est portée devant le conseil municipal, qui délibère le 6 juillet 1964 pour un avant projet d’un peu plus de 4 millions et demi de francs.

planEdouardAnseeleLe plan de 1966 publié par Nord Eclair

Le projet sera revu à la baisse et l’on économisera en construisant en largeur, plutôt qu’en hauteur. Le groupe scolaire ne disposera que d’un étage au lieu de deux, ce qui entraine une réduction des coûts de 25%. Un plan prévisionnel du quartier de novembre 1966 montre que le groupe scolaire occupe une surface de 7500m² et se trouve dans un quadrilatère formé par la rue Bernard, la rue Pierre de Roubaix, le Boulevard de Belfort, et le futur centre commercial Roubaix 2000. Une ceinture de bâtiments en voie d’achèvement l’isole des rues citées. On prévoit de tracer une rue entre le bâtiment de la rue Bernard et l’école : ce sera la rue Albert Camus. Les architectes Bourget et Pucheaux ont tracé les plans du futur groupe scolaire qui comprend une école maternelle, une école de garçons, une école de filles -ces deux dernières de sept classes- et un gymnase. L’année 1966 voit le démarrage de l’opération : l’adjudication en mars, l’obtention des crédits en juillet, et le début des travaux en septembre. La première tranche de travaux concerne l’école de garçons et la maternelle, et doit être terminée pour Pâques 1967, mais il y un peu de retard. L’entreprise roubaisienne Ferret Savinel en a réalisé le gros œuvre. L’établissement bénéficie des dernières techniques modernes : panneaux d’aluminium avec isolateur thermique, allèges des nombreuses fenêtres garnies de châssis en aluminium et garnies de tôles émaillées vertes.

inaug167Le nouveau groupe scolaire vue du côté de la maternelle 1967 Nord Eclair

L’inauguration a lieu le samedi 9 septembre 1967 en présence de M. Bon inspecteur d’académie, des inspecteurs de l’Education Nationale Mme Valade et M. Bourret,  du maire de Roubaix Victor Provo, des maires de Lys et de Wattrelos et de nombreux représentants du corps enseignant, des amicales, des délégations cantonales et des entreprises ayant participé à la construction du groupe.

inaugurationAlbertCamusInauguration 1967 : Victor Provo maire de Roubaix et Jean Waret directeur de l’école Albert Camus Photo Nord Eclair

La première année scolaire de l’établissement est donc 1967-1968. Il fonctionne avec quatre classes sur sept, tant pour la maternelle que pour l’école de garçons. Mme Debels quitte la direction de l’école maternelle de la rue Beaurewaert pour celle de la maternelle Camus. M. Waret quitte la direction de l’école de la rue Archimède pour celle de l’école de garçons Albert Camus, qui devient une école mixte. M.et Mme Waret, M. Jean Noël, et Mme Anne Marie Droit seront les quatre premiers enseignants de l’école. Au moment de l’ouverture, on ne savait pas exactement le nombre d’enfants habitant dans les appartements entourant le groupe scolaire. Il était cependant destiné à décharger les classes encombrées des écoles de la rue Pierre de Roubaix et de la rue Beaurewaert.

L’atelier mémoire continue l’écriture de l’histoire du groupe scolaire, jalonnée de nombreux projets et événements.

Bertrand, un des fils du premier directeur Jean Waret, nous écrit :

Il me semble qu’à la toute première rentrée de l’école primaire, les enseignants en place étaient M et Mme Waret, M. Noël, et M. Moreau qui ne finira pas l’année scolaire. J’ai souvenir d’un départ en cours d’année. Mme Droit est arrivée soit en remplacement soit la deuxième année. Monsieur Moreau devait habiter dans les immeubles de la rue Albert Camus. Mon souvenir repose sur l’emménagement de Mme Droit sur notre palier dans le logement de fonction de l’école primaire alors que nous étions installés depuis 1968.

Cela est confirmé par le témoignage de Jean Noël. D’après lui,

L’école Albert Camus est la première école mixte de Roubaix, elle a été ouverte en septembre 1967. Quatre enseignants ont été nommés à cette occasion : M. et Mme Waret, M. Jean Noël, M. Jean Moreau. Comme il n’y avait que 65 élèves (ou un nombre approchant), M. Moreau est parti rue Chanzy où il a pris une classe spéciale (adaptation ?) puis il a pris un poste en tant que PEGC à Van Der Meersch. Il faisait partie du PS de Roubaix, et se trouve actuellement en Italie, il est atteint de la maladie de Parkinson. L’inspecteur de cette époque était M. Bouret.

One thought on “En 1967, le groupe scolaire Albert Camus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *