1970, le centre récréatif de l’école Camus

centre récréatifChaque jeudi, le directeur du groupe scolaire et quatre moniteurs accueillent les enfants pour un après midi d’activités récréatives, parmi lesquelles le sport, le dessin, les jeux de société. Les enfants peuvent ensuite assister à une séance de cinéma, puis un goûter leur est servi. Ce centre récréatif, dont la création avait été demandée par le conseil des parents d’élèves fonctionne depuis octobre 1970 et accueille à la satisfaction générale une centaine d’enfants, garçons et filles. Qui se souvient encore des activités du centre récréatif du jeudi après midi ?

Bertrand Waret nous  répond :

Je me souviens des après midi récréatifs, où on nous donnait le choix entre les jeux d’intérieurs (dessin, société, construction…) qui se passaient dans la salle de la cantine et le sport à l’extérieur (généralement le football sur le terrain de hand ball de la cour de récréation, activités qui duraient environ de 14h00 à 16h00. Puis on prenait la direction de la salle commune de l’école maternelle, aménagée avec les bancs et on assistait à la projection d’un film (ORLEIS?). Généralement, il y avait deux bobines (36mm?) et le casse croûte nous était distribué pendant le changement de bobine. Je l’ai fréquenté jusqu’en 1972-1973

Merci pour ce témoignage. Il appelle des précisions… L’école ayant été créée en 1967, quand les centres récréatifs ont-ils démarré ? Concernant les films de l’Orleis, auriez vous des titres de films à nous citer ? Auriez-vous des photos de l’époque ? Nous allons bientôt lancer d’autres thèmes sur l’école (les mathématiques modernes, les classes d’allemand). Avez vous d’autres sujets à proposer ? Merci à l’avance pour vos prochains messages…

Je n’ai pas souvenir de la date de création des jeudis récréatifs. J’ai inauguré l’école en 1967 puisque j’y ai fait la rentrée en classe de CP, mais j’avais 5 ans…La seule photo que je dois avoir c’est la coupe du ruban inaugural avec le maire de Roubaix, le Directeur Jean Waret, et les deux enfants que j’ai connu, à savoir Robert TOUAZI et Virginie DELEMME qui ont été en classe avec moi, à partir de 67 pour Robert, et 68 pour Virginie. L’école a commencé comme école de garçons la première année. Les films de l’ORLEIS, il y eut de mémoire les classiques français comme « La Belle et la Bête », des Laurel et Hardi, des westerns (j’ai souvenir de « Silverado »). Pour ce qui est des mathématiques modernes, j’ai assisté à certaines réunions pédagogiques de présentation aux instituteurs, toujours dans la salle de cantine, par Monsieur GRUET (conseiller pédagogique je crois) qui fut directeur de l’EN de DOUAI aux alentours des années 1980. Mes parents m’emmenaient car j’avais, disaient-ils la « bosse des maths ». L’école avait d’ailleurs une salle spécifique avec des ateliers pour chaque « base » (2-3-4-5-6-7-8-9 et 10) et du matériel de couleur en relation. Pour l’Allemand, les premiers cours ont eu lieu en 1971 ou 1972, et étaient dispensés par Melle MORVAIS, qui faisait le CE2. Nous allions 1 heure dans sa classe pour travailler à l’oral les cours d’allemand. J’ai quelques photos d’un voyage en Allemagne de l’école Albert Camus à Mönchengladbach, en 1973 (j’étais en 6ème).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *